18/01/2012

Les fenêtres

Les fenêtres nous guettent
Quand notre cœur s’arrête
En croisant Louisette
Pour qui brûlent nos chairs
Les fenêtres rigolent
Quand elles voient la frivole
Qui offre sa corole
A un clerc de notaire
Les fenêtres sanglotent
Quand à l’aube falote
Un enterrement cahote
Jusqu’au vieux cimetière
Mais les fenêtres froncent
Leurs corniches de bronze
Quand elles voient les ronces
Envahir leur lumière

- Jacques Brel -

a la fenetre.jpg

Commentaires

Toutes les photos sont belles, mais je trouve celle-ci spécialement réussie.
Amitiés.

Écrit par : Perle | 25/02/2012

Les commentaires sont fermés.